DOLCEACQUA (IM) BORGO ANTICO - VIA DORIA

visionarium 3-D

LES DOCUMENTAIRES


 
 

MONTAGNES D'AZUR (2002)

Vagabondant à travers les Alpes Maritimes." Le plus beau désordre qui puisse exister, de chaînes, de vallées et de gorges :   c’est ainsi que furent définies les Alpes Maritimes, ou, montagnes d' azur, à cause de leur proximité du littoral de la Riviera. La chaîne de montagnes, comprise entre le col de Tende et celui de la Maddalena, d' une  formation géologique complexe et très ancienne, incisée par des vallées en majeure partie transversales, domine, dans la Serra de L' argentière ( 3297 m.) et est entourée par tout un cortège d' autres sommets, traditionnels objectifs d' escalades assez difficiles. La végétation recouvre une grande partie des Alpes Maritimes, par de vastes forêts abritant des espèces de la flore émigrées au Sud durant l' ère glaciaire, et considérées aujourd'hui, comme de précieux fossiles vivants qu' il est possible d' observer  seulement dans cette région ; deux parcs naturels , l' un, national français du Mercantour, au Sud, et l' autre, le parc piémontais des Alpes Maritimes sur le versant opposé, jumelés depuis 1987, protègent le territoire  grâce à ses particularités géologiques, la flore et la faune ,cette dernière comprenant des chamois , des bouquetins et de nombreux oiseaux rapaces.Les principales traces de l' existence de l' homme, dans cette accidentée et historique terre de frontière, à part les incisions dans la pierre du Mont Bego etles anciennes routes du Sel qui, depuis la mer franchissent la chaîne de montagnes pour descendre dans la plaine, se manifestent à travers  les châteaux et les églises riches d' oeuvres d' art et de formes architecturales spontanées, dans les bourgs médiévaux  des deux versants. Un monde d'une grande variétés et souvent caché et peuconnu, que ce documentaire présente pour la première fois au grand public dans ses mille et fascinants visages.  

 

Harmonies cachées 
 ( Les quatre saisons dans la Vallée de la Nervia )

(1997)

 Ce nouveau documentaire tridimensionnel de Eugenio ANDRIGHETTO,   
 intitulé " Harmonies cachées " , présente la Vallée de la Nervia   
 au fil des quatre saisons. Il conduit le spectateur vers la découverte des  
 aspects les moins connus de la nature et de l'œuvre de l'homme dans  
 ce coin de l'arrière-pays de la Riviera.  
 Après une rapide introduction concernant les sujets les plus intéressants   
 de ce territoire, la projection évolue en suivant le cycle des saisons.
 L'hiver est représenté par deux thèmes : l'abandon de l'arrière-pays,
 souligné d'une création poétique de Giannino ORENGO, et illustré par
 une série d'images de ruines dans l'atmosphère  d'une nuit magique et
 l'ascension, dans la neige, vers la cime du Torrage.
 Le printemps offre le passionnant spectacle des floraisons spontanées
 sur ces montagnes, et le professeur gênois Enrico MARTINI, botaniste
 réputé, commente ces magnifiques images.
 L'été est la période idéale pour une redécouverte des sanctuaires et
 des chapelles, parsemés le long de la vallée, et dans la plupart des cas, 
 assiégés par une végétation qui a repris ses droits sur des terrains autrefois
 cultivés.
 Mais c'est aussi l'occasion pour une visité un peu plus sportive vers les torrents
 de cette zone, avec leurs cascades et les nombreux ponts de pierres 
 en dos d'âne qui en jalonnent les cours. Ces ponts, témoins silencieux du 
 travail de l'homme.
 L'automne enfin qui permet de pénétrer dans le monde réservé des grottes
 de ce territoire, d'explorer certains endroits de Pigna souterraine ainsi que les " sèle " , 
 ces anciennes constructions servant au mûrissement des fromages, sur les hauteurs de     
             Pigna.
 Les musiques de ce documentaire ont été choisies avec soins afin de souligner l'aspect
 principalement poétique de cette œuvre. Le répertoire se compose de morceaux choisis de DELIBES, MOZART, VANGELIS, CHOPIN, STRAUSS, TCHIAKOWSKY,   
             ENYA. PUCCINI.
 Les lieux photographiés sont parmi les endroits les plus isolés de l'arrière-pays de la 
             Riviera,
 et aucun d'entre eux ne figure sur un quelconque circuit touristique.
 Assister à cette projection de diapositives, c'est se plonger dans un environnement      
             Naturel, dans des situations nouvelles qui sont difficilement accessibles
 au simple visiteur.
 Une raison de plus pour en apprécier l'originalité.
 

PAYSAGE ET BEAUTE DE L'ARRIERE - PAYS DE LA RIVIERA ITALIENNE ET DE LA COTE D'AZUR

 (1994)
23 minuti 9 proiettori 3D odorama (I) (F) (D) (GB)

LE TERRITOIRE
 Le documentaire que nous vous proposons a été réalisé avec une technique stéréophotographique, par séquences méthodiques, en utilisant des photogrammes pris par le même appareil, à partir de positions distantes l'une de l'autre de 63 mm.

Ce déplacement horizontal, exécute depuis les extrémités d'une plate-forme, correspond à la distance des deux yeux d'un être humain.

Les deux images ainsi obtenues, regardées en même temps à travers un viseur stéréoscopique à double oculaire (invention anglaise remontant à 1838), permettent d'obtenir une seule image tridimensionnelle, en relief, très près de la perception naturelle de la profondeur.

Ce documentaire est la démonstration de l'efficacité du procédé stéréophotographique, toujours actuel, et en même temps vous propose quelques-unes des principales attractions naturelles de l'arrière-pays de la Riviera et de la Côte d'Azur, divisées en quatre parties.

PAYSAGE ET BEAUTE DE L'ARRIERE - PAYS DE LA RIVIERA ITALIENNE ET DE LA COTE D'AZUR

LE TERRITOIRE

A l'intérieur du littoral de la Riviera italienne et de la Côte d'Azur, s'étend un territoire varié et âpre, formé d'une succession de collines ondulantes et de hauts plateaux jusqu'au pied de grandioses formations rocheuses, profondément creusées par d'impétueux cours d'eau. Ici, commencent les Alpes-Maritimes de la Ligurie et de la Provence, qui atteignent d'importantes altitudes et sont devenues le but d'excursions et d'ascensions souvent extrêmement difficiles. Un aspect particulier du paysage est constitué par de nombreuses gorges et des canyons, quelquefois enfouis au cour d'une nature peu fréquentée, ayant ainsi conservé intactes leurs caractéristiques.

LES EAUX

Lacs, torrents et cascades, sont les emblèmes visibles de la richesse des eaux du territoire. Au milieu de reliefs accidentés, les eaux descendent vers la mer et forment mille recoins enchanteurs et leur présence, transformée à chaque saison par les conditions climatiques, nous rappelle les liens étroits qui unissent plantes et animaux. Les bassins amples et calmes des lacs, les eaux fraîches et transparentes des torrents, les cascades imposantes, écumantes, sont bien plus nombreux qu'on ne croit et ornent gracieusement ces espaces tourmentés.

LA VEGETATION

L'abondance des bois dans l'arrière-pays est bien connue et se manifeste par la multiplicité des variétés végétales qui recouvrent les reliefs à différentes altitudes. Le vert brillant du printemps et les chaudes couleurs de l'automne se succèdent sur la palette chromatique des forêts et elles l'animent, en été, de l'incroyable explosion des couleurs des fleurs des montagnes. A l'ouvre de la nature, l'homme a contribué par de nombreuses cultures comme celles, caractéristiques, de la lavande et du tournesol.

LES BOURGS MEDIEVAUX

Les bourgs de l'arrière-pays de la Ligurie et de la Provence, serrés autour de leur château et développés en cercles concentriques pour des raisons de défense, sont d'authentiques fragments de Moyen Age parvenus jusqu'à nous, presque intacts, avec leurs pittoresques dédales de ruelles, leurs passages couverts, leurs escaliers et leurs petites places au-dessus desquelles se dressent les maisons de pierre, étroites et hautes, à l'harmonieuse architecture d'autres temps, offrant des recoins suggestifs au charme inimitable.
 

I DOCUMENTARIDICONO DI NOI | | HOME PAGE
DOLCEACQUA (IM) BORGO ANTICO - VIA DORIA
TEL. e FAX (+39)0184 206638
visionarium@uno.it